Journée d’étude : l’écriture et ses manifestations

Samedi 3 février, Lyon, Maison de l’Orient et de la Méditerranée (7, rue Raulin, 69003, Lyon), salle Reinach, de 10h30 à 18h

Cette journée d’étude sera consacrée à l’écriture et à ses manifestations (l’épigraphie notamment) à travers des exemples empruntés au monde grec et au monde chinois. Ce sera pour nous l’occasion de relire l’article de Ph. Bruneau, « L’épigraphie moderne et contemporaine », RAMAGE 6 (1988) pour faire le point sur la question 30 ans après. Nous évoquerons également l’estampage comme pratique d’enregistrement de l’écriture (en Chine et dans la pratique contemporaine des épigraphistes spécialistes de l’antiquité classique) et comme objet (conservation et exposition ; intérêt documentaire ; intérêt patrimonial ; source d’inspiration pour les artistes et les designers).

programme détaillé :

10h30 : Michèle Brunet (HiSoMA Lyon 2) : L’épigraphie antique et le modèle de l’épigraphie moderne et contemporaine de Philippe Bruneau.

11h30 : Pierre-Yves Balut (Sorbonne Université) : Production du langage, écriture et rite.

Pause déjeuner

14h30 : Présentation des projets de scénographie pour une exposition consacrée aux estampages, réalisés par les étudiantes du DSAA Design d’espace, Ecole Supérieure d’Art La Martinière-Diderot.

15h30 : Adeline Levivier (doctorante HiSoMA Lyon 2) : Programme E-STAMPAGES : dématérialisation des estampages et transposition des pratiques des épigraphistes en contexte numérique

16h30 : Antoine Gournay (CREOPS-Sorbonne Université) et Pauline Chassaing (doctorante CREOPS Sorbonne Université, sous réserve) : Pratique de l’estampage dans le monde chinois ; conservation et restauration.

 

Ateliers de Dieppe : « l’archéologie de l’identité »

Nos prochains Ateliers d’Archéologie Comparée se tiendront à Dieppe, du samedi 18 novembre au dimanche 19 novembre. Nous discuterons de « l’archéologie de l’identité », plus particulièrement à partir de l’exposition que M. Pierre Ickowicz, conservateur du Musée de Dieppe, consacrera au quartier du Pollet et à ses habitants.

En voici le programme détaillé :

Samedi 18 novembre

14h-16h : Visite du quartier du Pollet – « Archéologie d’un quartier : l’identité polletaise » par Pierre Ickowicz, conservateur du Musée de Dieppe

16h30-18h30 : Discussion autour de « l’archéologie d’un peuple » en vue de l’exposition consacrée au quartier du Pollet, prévue au Musée de Dieppe

Dimanche 19 novembre

14h – 17h15 : Visite du Musée de Dieppe et présentation des collections par Pierre Ickowicz.

 

Rencontres d’Archéologie Générale

Nos dernières Rencontres d’archéologie générale et d’anthropologie de l’art ont eu lieu les 24 et 25 juin derniers, au Château des Hayes (Maine et Loire). En attendant le compte rendu de cette rencontre (en préparation) qui a réuni une trentaine de participants, voici le programme :

SAMEDI 24 juin

Matin : nouvelles de l’année écoulée.

Après-midi : Archéologie contemporaine / critique de l’Art

14h – Gilles Bellan (INRAP), Retour d’expérience. Trente ans d’archéologie sous influence médiationniste

15h – Bruno Bentz (docteur en archéologie), De la fouille contemporaine à l’histoire de l’art d’un château moderne : le château de Noisy

16h – Christos Panagiotopoulos (étudiant en anthropologie – Cornell University), De la modélisation épistémologique des rationalités économiques

DIMANCHE 25 juin

Matin : Théorie de l’ars

10h – Iulia Toader (étudiante en archéologie moderne, Sorbonne Université), l’esthétique du geste dans la cérémonie du thé japonaise

10h30 – Pierre-Yves Balut (maître de conférences émérite, Sorbonne Université), esthétique technique, style historique, éthique de l’Art

Après-midi : Théorie de l’ars (suite)

15h30 – Antonin Merieux (docteur en archéologie moderne, Sorbonne Université), Ressemblance, image et faire semblant.

Journée d’Etude

Le prochain Atelier d’Archéologie comparée, consacré au vêtement, aura lieu le 20 mai 2017, en Sorbonne (Salle F.671)

Programme

10h00 –  Antoine Gournay, Introduction / présentation de la journée

10h30 – Pierre-Yves Balut, Le calot et la calotte. Vêtements d’armée et d’église dans la France contemporaine

12h –  Hélène Brun-Kyriakidis, Léon Heuzey et l’archéologie du vêtement grec

13 – 15h : Pause

15h00 – Aurélie Samuel (Conservateur du patrimoine, Directrice des collections de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent) : gestion, valorisation, exposition d’une collection privée.

16h – Antoine Gournay : Le vêtement en Chine sous la dynastie Qing (1644-1911)

17h – Discussion et conclusion