Mise en forme et publication de séminaires et de journées d’étude

Pour mettre à profit la période de réclusion, nous avons décidé de proposer à nos auditeurs habituels de mettre en forme, à l’écrit, les séminaires auxquels ils avaient assisté ou dont ils possèdent un enregistrement. Ce travail a déjà été commencé et publié sur ce carnet (voir par exemple le séminaire de P.-Y. Balut consacré à la question du Style). Ces publications ont parfois pris la forme de compte rendu de journées d’étude (par exemple celui de la journée consacrée aux Jardins, publié également sur ce carnet). Nous avons maintenant l’occasion de compléter ces archives et de donner une forme pérenne à ces causeries diverses. Je mets en ligne aujourd’hui l’un de ces comptes rendus : celui d’un séminaire de Pierre-Yves Balut consacré à l’image.

Ateliers du jeudi

Les « ateliers du jeudi » ont repris le 3 octobre dernier et nous avons fixé le programme des premières séances de l’année :

Jeudi 17 octobre 2019 : Intelligence artificielle et marché de l’art

Jeudi 7 novembre 2019 : Pierre-Yves Balut, Analyser le logement.

Jeudi 21 novembre 2019 : Pierre-Yves Balut, Le dorique et le néo-grec

Jeudi  12 décembre 2019 : Maison Balzac ; visite de l’exposition Balzac et Granville avec Yves Gagneux (directeur de la Maison Balzac)

Les séminaires ont lieu de 18 à 20h dans le bureau de grec au 4e étage de l’institut d’art et d’archéologie (3 rue Michelet ; 75006 Paris)

Journée d’étude : technique et tauromachie

Notre dernier Atelier d’Archéologie Comparée de l’année se tiendra les 11 et 12 mai, à Arles et sera consacré à l’analyse de la corrida comme technique. En voici le programme.

Samedi 11 mai

10h : Séance d’introduction avec Isabelle Cousteil (écrivain, lauréate du prix Hemingway) et Loup-Miguelin (élève de l’école taurine d’Arles)

12h : déjeuner

14h30 : présentation du « torero de salon » par Loup-Miguelin.

15h : départ pour un élevage de taureaux de combat en Camargue, en compagnie du matador José Manrubia.

16h30-18h : présentation de l’élevage et discussion avec l’éleveur.

18h : test d’une vache

Soirée : Repas à l’élevage.

Dimanche 12 mai

10h : Visite de l’amphithéâtre d’Arles (vestiges antiques et équipement modernes des spectacles taurins) avec Yves Lebas (Président de l’école taurine, Arles).

12h30 : déjeuner puis conclusions.

 

Journée d’étude : patrimoine et tourisme. Quelques exemples en Val de Loire

Samedi 6 et dimanche 7 avril 2019

 Samedi 6 avril

10h 30 : Accueil par Rémi Deleplancque à la Mission Val de Loire (81 rue Colbert, à Tours)

11h 30 : Visite de Château Gaillard 

15h 30 : Visite de Villandry (jardins)

18h 00 : Séminaire et bilan de la journée au Château des Hayes (Brion) par Pierre-Yves Balut et Rémi Deleplancque

Dimanche 7 avril

10h 30 : Visite du château de Montsoreau ; temps d’échange avec les gestionnaires.

14h 30 : Visite du château de Brissac et des jardins avec le propriétaire.

Journée d’étude : De l’archéologie de la maison à l’anthropologie du logement

Le 16 février 2019, nous organisons une journée d’étude consacrée à la maison et au logement. Elle se tiendra à l’INHA, galerie Colbert (Paris). En voici le programme :

Matin : salle Demargne

10h30-Antoine Gournay, Introduction : la maison comparée

10h45– Florence Journot (Maître de conférences HDR en histoire de l’art médiéval-Université Paris 1-Panthéon Sorbonne, UMR 7041 – ARSCAN), La maison médiévale urbaine, principes d’analyse

11h45– Hélène Wurmser (Maître de conférences en archéologie grecque, Université Lumière-Lyon 2, IRAA-USR 3155-Bureau de Lyon), De la maison délienne au logement grec antique : évolution du modèle d’analyse à la lumière des recherches récentes

13-14h30 pause

Après-Midi : salle Perrot

14h30- Antoine Gournay (Professeur en histoire de l’art et archéologie de l’Extrême Orient et de la Chine, Sorbonne Université, CREOPS), Les raisons d’une archéologie de la maison : l’exemple chinois

15h30-Dominique Adrian (Doctorante en archéologie moderne, Sorbonne Université), Logement et sciences humaines : la double inconstance

16h30-Conclusions et perspectives

Journée d’étude : Anthropologie de l’économie

Le samedi 8 décembre 2018 nous organisons un atelier consacré à l’économie. En voici le programme :

De 10h à 12h : Collège des Bernardins (20 rue de Poissy, 75005 Paris)

P. Baudoin Roger et Olivier Favereau (Directeurs du département « Économie et Entreprise » du Collège des Bernardins), Économie et responsabilité sociale.

De 14h à 17h : INHA, salle Grodecki (Galerie Colbert, rez-de-chaussée)

P.-Y. Balut (Sorbonne université) et Chr. Panagiotopoulos (Doctorant, Cornell University), Épistémologie et économie : éthique et ethnique

 

Programme des Ateliers du jeudi pour le premier semestre 2018-2019


le jeudi 4 octobre, nos Ateliers du jeudi ont repris. Ils ont lieu, comme les années précédentes de 18h à 20h dans le Bureau de grec de l’Institut d’art et d’archéologie (3 rue Michelet – Paris). Lors de la première séance, nous avons discuté du programme de l’année et fixé l’organisation des séances ; puis P.-Y. Balut a commencé à traiter de la question de la transcendance, telle que la Théorie de la Médiation permet de la construire.

Voici la date et le programme des séances du premier semestre :

18/10 = Pierre-Yves Balut, Le transcendant 2

8/11 = Xavier Favereau, Alzheimer : la grande invention

22/11 = Pierre-Yves Balut, Le transcendant 3

6/12 = Séminaire annulé

20/12 = Gilles Bellan, Archéologie de l’école

Journée d’étude : Fécamp, le Musée des Pêcheries

Notre prochain Atelier se tiendra à Fécamp, le 7 avril prochain. Nous y serons accueillis par Marie-Hélène Desjardins, conservatrice du Musée de Pêcheries qui a piloté le projet de ce nouveau musée, réunissant les collections autrefois dispersées dans des lieux distincts. En voici le programme détaillé :

10h30 : accueil au Musée des Pêcheries et visite des collections avec Marie-Hélène Desjardins (conservatrice).

13h : pause déjeuner

15h : Auditorium du Musée :

Marie-Hélène Desjardins : retour d’expérience sur l’ouverture du nouveau musée et la fusion des collections de musées de Fécamp ; contraintes diverses

Pierre-Yves Balut : L’enfant et le marin : problématiques inversées de l’art et de l’histoire

 

Ateliers de Dieppe : « l’archéologie de l’identité »

Nos prochains Ateliers d’Archéologie Comparée se tiendront à Dieppe, du samedi 18 novembre au dimanche 19 novembre. Nous discuterons de « l’archéologie de l’identité », plus particulièrement à partir de l’exposition que M. Pierre Ickowicz, conservateur du Musée de Dieppe, consacrera au quartier du Pollet et à ses habitants.

En voici le programme détaillé :

Samedi 18 novembre

14h-16h : Visite du quartier du Pollet – « Archéologie d’un quartier : l’identité polletaise » par Pierre Ickowicz, conservateur du Musée de Dieppe

16h30-18h30 : Discussion autour de « l’archéologie d’un peuple » en vue de l’exposition consacrée au quartier du Pollet, prévue au Musée de Dieppe

Dimanche 19 novembre

14h – 17h15 : Visite du Musée de Dieppe et présentation des collections par Pierre Ickowicz.

 

ArC

Le carnet ArC a pour vocation d’accompagner des Ateliers d’Archéologie Comparée et d’Anthropologie de l’art, séminaires et journées d’étude auxquels participent des enseignants-chercheurs en archéologie ou en histoire de l’art, des étudiants et d’anciens étudiants dont les champs de recherches sont variés. Nous nous confrontons lors de ces Ateliers à tous les enjeux méthodologiques de la construction de la comparaison entre nos domaines de spécialité (l’Occident moderne et contemporain, l’Antiquité classique et l’Extrême Orient). C’est par une réflexion en anthropologie de l’art que nous croyons possible d’échapper à un certain formalisme comparatif. Au-delà de l’identité ou de l’altérité apparentes du matériel archéologique, nous cherchons à reconnaître des processus rationnels analogues ou divergents qui nous permettent de comparer des réalisations techniques historiquement diverses. Les sujets abordés lors de nos séances sont eux-aussi très variés puisqu’ils correspondent à nos spécialités professionnelles ou à des opportunités scientifiques (le jardin, le logement, le vêtement, les pratiques culturelles, l’image…) ; leur diversité-même nous paraît l’occasion de tester la validité de notre démarche comparatiste. L’objectif du carnet sera ainsi de relayer les travaux de nos Ateliers en nous offrant une possibilité de diffusion et de publication préliminaire des enquêtes en cours.